Alerte: Appel urgent à lever les restrictions liées au Covid-19 en prison
Tchad
05.05.22
Interventions urgentes

Tchad: Tentative d’assassinat à l’encontre du coordinateur national de la Ligue Tchadienne des Droits de l’Homme

APPEL URGENT - L'OBSERVATOIRE

TCD 001 / 0522 / OBS 035
Tentative d’assassinat
Tchad
5 mai 2022

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits humains, un partenariat de la FIDH et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT) vous prie d’intervenir de toute urgence concernant la situation suivante au Tchad.

Description de la situation :

L’Observatoire a été informé de la tentative d’assassinat à l’encontre de Baldal Oyamta, coordinateur national de la Ligue Tchadienne des Droits de l’Homme (LTDH), une ONG de défense et de promotion des droits humains, œuvrant pour la bonne gouvernance au Tchad, en Afrique et dans le monde. La LTDH est une organisation membre de la FIDH et de l’OMCT.

Le 11 avril 2022, à 3 heures du matin, un individu inconnu, armé d’un pistolet et d’une arme blanche, a pénétré le domicile de Baldal Oyamta à N’Djamena, et tiré à bout portant au niveau du visage de celui-ci. Blessé au front, mais sans plaie grave au niveau du crâne, Baldal Oyamta a été pris en charge à la clinique. L’auteur du coup de feu, un ancien militaire, a pris la fuite, mais a été retrouvé le lendemain par des jeunes du quartier qui l’ont remis à la police. Il a été placé sous mandat de dépôt à la prison de Klessoum en attendant l’instruction de son dossier.

L’Observatoire rappelle que Baldal Oyamta a déjà été l’objet de menaces de mort par le passé. En novembre 2020, en l’espace de deux semaines, il avait reçu 23 SMS de menaces liées à ses activités professionnelles en tant que défenseur des droits humains, et plus particulièrement à ces travaux sur l’accaparement des terres au Tchad. Malgré un dépôt de plainte contre X, aucune enquête n’a été ouverte sur ces menaces.

L’Observatoire dénonce cette tentative d’assassinat à l’égard de Baldal Oyamta et appelle les autorités tchadiennes à garantir l’intégrité physique et psychologique de Baldal Oyamta et de sa famille et à procéder à une enquête prompte, exhaustive, impartiale et transparente afin d’identifier les responsables de cette tentative d’assassinat et de les sanctionner conformément à la loi.

Actions requises:

L’Observatoire vous prie de bien vouloir écrire aux autorités militaires tchadiennes en leur demandant de:

i. Garantir en toutes circonstances l’intégrité physique et le bien-être psychologique de Baldal Oyamta et de l’ensemble des défenseurs des droits humains au Tchad ainsi que de sa famille;

ii. Procéder à une enquête prompte, exhaustive, impartiale et transparente afin d’identifier les responsables de la tentative d’assassinat et des menaces de mort susmentionnées et de les sanctionner conformément à la loi.

Adresses :

• M. Mahamat Ahmat Alhabo, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice, chargé des droits humains, Email : contact@minjustchad.org
• M. Acheick Ibn Oumar, Ministre de la Réconciliation et du Dialogue, Twitter : @Acheikh
• Mission permanente de la République de Tchad auprès du Royaume de Belgique, des
Pays Bas, du Grand-Duché de Luxembourg, du Royaume Uni et Représentation Permanente auprès de l’Union Européenne et du Groupe Afrique Caraïbes et Pacifique, Belgique. Email : contact@ambassadedutchad.be

Prière d’écrire également aux représentations diplomatiques du Tchad dans vos pays
respectifs.

***
Paris-Genève, le 5 mai 2021

Merci de bien vouloir informer l’Observatoire de toutes actions entreprises en indiquant le code de cet appel. L’Observatoire, partenariat de la FIDH et de l’OMCT, a vocation à protéger les défenseurs des droits de l’Homme victimes de violations et à leur apporter une aide aussi concrète que possible. La FIDH et l’OMCT sont membres de ProtectDefenders.eu, le mécanisme de l’Union européenne pour les défenseurs des droits de l’Homme mis en œuvre par la société civile internationale.

Pour contacter l’Observatoire, appeler La Ligne d’Urgence :

• E-mail : Appeals@fidh-omct.org
• Tel. OMCT : +41 22 809 49 39
• Tel FIDH : +33 1 43 55 25 18

    Inscrivez-vous

    Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités et alertes