Alerte: Algérie : Dissolution de la Ligue algérienne de défense des droits de l'Homme
Rwanda
24.01.23
Déclarations

Rwanda : Appel à l’ouverture d’une enquête indépendante sur la mort du journaliste John Williams Ntwali

Paris-Genève – 24 janvier 2023 : Les circonstances du décès de John Williams Ntwali, défenseur des droits humains et journaliste d’investigation au Rwanda, doivent être éclaircies et une enquête indépendante ouverte, demandent l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits humains (FIDH-OMCT) et l’Observatoire des droits de l’Homme au Rwanda (ODHR).

L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits humains (un partenariat de la FIDH et de l’OMCT) et l’ODHR déplorent la mort de John Williams Ntwali, survenue le 18 janvier 2023 selon la police rwandaise. Il aurait été percuté par une voiture, alors qu’il se trouvait passager d’une moto, dans la nuit du 17 au 18 janvier à Kigali.

Défenseur des droits humains, John Williams Ntwali était le Rédacteur en chef du journal en ligne rwandais The Chronicles et Directeur de la chaîne YouTube de Pax TV-Ireme News. Il était connu pour ses enquêtes indépendantes et son engagement aux côtés de personnalités critiques du régime rwandais, dont certaines étaient en détention. Le fondateur du même journal The Chronicles et opposant politique, le Dr. Christopher Kayumba, était l’un d’entre eux.

Avant sa mort, et dans le cadre de son travail de journaliste et de défense des droits humains au Rwanda, John Williams Ntwali avait été arrêté et détenu plusieurs fois par les autorités rwandaises, et subissait des attaques et menaces continues, notamment dans les médias pro-gouvernement.

Alors qu’il enquêtait sur des sujets et personnes critiques du régime, ayant été lui-même arrêté et détenu à plusieurs reprises en lien avec ses activités d’investigation et notamment en amont de l’élection présidentielle de 2017, dans un contexte où les droits et libertés fondamentales au Rwanda sont fortement réduits et attaqués, l’Observatoire et l’ODHR, organisation membre de la FIDH au Rwanda, réclament l’ouverture et la conduite d’une enquête prompte, exhaustive, impartiale et transparente afin de clarifier les circonstances de la mort de John Williams Ntwali, et d’ en identifier tous les responsables éventuels.


L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits humains, partenariat de la Fédération internationale pour les droits humains (FIDH) et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), a vocation à protéger les défenseurs des droits humains victimes de violations et à leur apporter une aide aussi concrète que possible. La FIDH et l’OMCT sont membres de ProtectDefenders.eu, le mécanisme de l’Union européenne pour les défenseurs des droits humains mis en œuvre par la société civile internationale.

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités et alertes