Alerte: Suivez l'actualité des droits humains sur notre site et nos réseaux sociaux!
15.01.07
Événements

Comité des droits de l'enfant: 44e session du 15 janvier au 2 février 2007

  • Event Date: 15.01.07
  • Event Time: 00:00:00

Les experts indépendants du Comité des droits de l’enfant se réunissent du 15 janvier au 2 février 2007 à Genève afin de considérer le rapport initial de la Malaisie, et les rapports périodiques du Chili, du Honduras, du Kenya, des Maldives, du Mali, des Iles Marshall et du Suriname.

Concernant la situation des droits de l’enfant au Chili, l’OMCT a remis un rapport alternatif au secrétariat du Comité des droits de l’enfant en août 2006 en partenariat avec une ONG chilienne spécialisée dans les droits de l’enfant : OPCION - Corporación de Oportunidad y Acción Solidaria. Ce rapport a notamment été préparé lors d’une mission préparatoire de l’OMCT au Chili en juin 2006.

Dans son rapport alternatif, l’OMCT exprime plusieurs préoccupations. D’abord, les enfants issus des groupes autochtones comme les Mapuche sont particulièrement discriminés ; une discrimination qui peut aller jusqu’à des actes de torture ou autres traitements cruel inhumains ou dégradants. Dans son rapport, l’OMCT dénonce des cas commis sur des enfants par des forces de sécurité (publiques et privées) directement ou indirectement (l’enfant est alors témoin de l’acte). Ces faits s’inscrivent principalement dans le différend qui oppose l’Etat chilien aux Mapuche concernant la propriété de certains territoires. Dans son rapport alternatif, l’OMCT déplore également que la Commission Valech (Commission nationale sur l’emprisonnement et la torture politique) n’ait reconnu les « ex-mineurs » enlevés, séquestrés, détenus voire torturés ou disparus sous la dictature de Pinochet que comme fils et filles de victimes politiques et non comme des victimes à part entière de la dictature. L’OMCT soutient la requête d’ONG chiliennes pour la réouverture de la Commission et la reconnaissance formelle du statut de victimes des « ex-mineurs ». L’OMCT s’inquiète aussi particulièrement de l’usage excessif de la force avec laquelle les carabiniers ont réprimé les manifestations des élèves et des étudiants en mai 2006, notamment dans la capitale Santiago. Beaucoup de jeunes de moins de 18 ans ont été blessés et détenus. L’OMCT souhaite que le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies recommande au Chili de poursuivre les responsables de tels abus.

Rapport alternatif de l'OMCT au Comité des droits de l'enfant sur la situation des droits de l'enfant au Chili (en espagnol)

Résumé du rapport (en anglais)

En prévision de la 44e session du Comité des droits de l’enfant, l’OMCT a également soumis un rapport alternatif sur la situation des droits de l’enfant au Kenya. Dans ce rapport, l’OMCT dénonce des cas d’exécutions extrajudiciaires d’enfants des rues par des forces de police et l’impunité dont elles bénéficient. L’OMCT déplore que le châtiment corporel ainsi que le harcèlement sexuel soient toujours présents dans certaines écoles malgré leur interdiction par la loi. L’OMCT recommande également dans ce rapport alternatif que des campagnes de sensibilisation soient menées afin de lutter contre les mutilations génitales féminines et le mariage forcé des jeunes filles. Enfin, l’OMCT dénonce l’utilisation de la détention comme mesure de protection de certains enfants victimes et donc leur privation de liberté de fait.

Rapport alternatif de l'OMCT au Comité des droits de l'enfant sur la situation des droits de l'enfant au Kenya (en anglais)

Le Comité considérera également les rapports initiaux du Costa Rica et du Kirghizstan sur la mise en œuvre du Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant concernant la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants, ainsi que leurs rapports initiaux sur la mise en œuvre du Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant, concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés.

Pour plus d’informations :

44e session du Comité des droits de l'enfant

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités et alertes