Alerte: Suivez l'actualité des droits humains sur notre site et nos réseaux sociaux!
Omct individual regions map africa 01 01
Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants: ratification ou adhésion État partie depuis le 30 juillet, 2003
Dernier examen 2015 Lire le dernier examen

Congo

Tour d’horizon

Bien que la Constitution du Congo interdise la torture, la définition qu’elle en donne, les dispositions qu’elle contient et les mesures législatives en vigueur ne sont pas conformes aux engagements internationaux pris par ce pays au titre de la Convention contre la torture. Des dizaines de prisonniers politiques, dont des prisonniers d'opinion, sont toujours en détention. Les allégations de torture et de mauvais traitements sont nombreuses. L’impunité continue de régner pour les auteurs de disparitions forcées, d’actes de torture et d’autres mauvais traitements, notamment d’actes de brutalité et de recours abusif à la force dans le cadre d’opérations de police. Cela contribue à des atteintes massives aux droits humains. Lors de son dernier examen du Congo, le Comité contre la torture a également relevé le nombre très important de femmes victimes de violences sexuelles en temps de conflit, ainsi que la recrudescence des actes de violence sexuelle contre des fillettes.

Les membres de notre réseau actifs dans ce domaine

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités et alertes