Alerte: Suivez l'actualité des droits humains sur notre site et nos réseaux sociaux!
Omct individual regions map africa 01 01
Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants: ratification ou adhésion État partie depuis le 9 décembre, 1992. État partie au Protocole facultatif à la Convention (OPCAT) depuis le 21 juin, 2005
Dernier examen 2017 Lire le dernier examen

Maurice

Tour d’horizon

La situation en matière de droits humains à Maurice est relativement satisfaisante. La Convention contre la torture y est plutôt bien appliquée. Les problèmes relevés sont isolés et ne sont manifestement pas de nature systémique. Des allégations d’abus par la police sont néanmoins signalées et les peines prévues par la législation en cas d’actes de torture ne correspondent pas à la gravité de l’infraction. Certaines allégations de torture ne donnent pas lieu à une action adéquate de la justice. L’usage excessif de la détention provisoire, qui peut durer dans certains cas jusqu’à trois ans, constitue un autre motif de préoccupation. L’OMCT a soumis en 2017 un rapport alternatif signalant ces problèmes.

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités et alertes