Alerte Belarus: 7 défenseurs toujours détenus 1 an après les mesures anti-droits humains
Omct individual regions map asia and pacific 01
Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants: ratification ou adhésion État partie depuis le 5 février, 2015
Dernier examen 2018 Lire le dernier examen

Viêt-Nam

Tour d’horizon

Le Viêt-Nam a ratifié la Convention contre la torture en 2015, mais il a encore un long chemin à parcourir pour vraiment respecter les normes relatives aux droits humains. La torture et les autres mauvais traitements sont monnaie courante, en particulier dans les commissariats de police et y compris avec la participation de médecins. Ces pratiques, qui visent à obtenir des « aveux » des suspect·e·s, se soldent parfois par la mort de la victime. Le taux de décès en détention en raison de violences policières est particulièrement élevé. La privation de soins médicaux vise à contraindre les prisonnier·ère·s d'opinion, et notamment les défenseur·e·s des droits humains, à « avouer » leurs « crimes ».

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités et alertes