Alerte: Notre rapport annuel interactif est en ligne. Consultez-le ici!

Tour d’horizon

Les autorités s’efforcent depuis 2017 d’améliorer la situation en matière de droits humains dans le pays. Elles ont notamment adopté un décret prohibant la torture. Le dernier examen en date devant le Comité contre la torture des Nations unies, en novembre 2019, a néanmoins conclu que la torture restait utilisée et que les fonctionnaires impliqués jouissaient toujours d’une large impunité. Par ailleurs, l’homosexualité constitue toujours une infraction pénale. L’OMCT a préparé en 2019 un rapport alternatif à l’intention du Comité contre la torture des Nations unies. Elle s’attache par ailleurs à renforcer les capacités d’une nouvelle génération de défenseur·e·s des droits humains en Ouzbékistan.

Les membres de notre réseau actifs dans ce domaine

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités et alertes