Alerte: Suivez l'actualité des droits humains sur notre site et nos réseaux sociaux!
Congo
11.03.21
Interventions urgentes

Congo-Brazzaville: Arrestation du Dr. Alexandre Ibacka Dzabana


Alexandre Ibacka Dzabana : demande de libération - République du Congo



Congo-Brazzaville - Arrestation du Dr. Alexandre Ibacka Dzabana, coordonnateur de la Plateforme congolaise des ONG des droits humains et de la démocratie, membre du mouvement M22 et de la coalition Tournons La Page Congo

A l’attention de :

  • Son Excellence Monsieur le Président de la République du Congo ;
  • Son Excellence Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la République du Congo ;
  • Son Excellence Monsieur le Ministre de la justice, des droits humains et de la promotion des peuples autochtones de la République du Congo ;
  • Son Excellence Monsieur le Ministre de l’intérieur et de la décentralisation de la République du Congo ;
  • Son Excellence Madame la Ministre des affaires sociales et de l’action humanitaire de la République du Congo ;
  • Monsieur le Commandant des forces de police ;
  • Monsieur le Directeur de la Centrale d’intelligence et de documentation ;
  • Monsieur le Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme ; et ;
  • Mesdames et Messieurs les Députés.

Le 11 mars 2021, tôt le matin, le Dr. Alexandre Ibacka Dzabana, un des coordonnateurs de la Plateforme congolaise des ONG des droits humains et de la démocratie, Président du mouvement M22 et membre de la coalition Tournons La Page Congo a été enlevé par au moins trois personnes en tenue civile et emmené contre son gré au sortir de son domicile, à Brazzaville, dans un véhicule immatriculé 310-MD4 de la marque DAIHATSU modèle Rocky grise avec vitres fumées pour un lieu inconnu. Ce véhicule est resté longtemps stationné devant son domicile avant de repartir avec le Dr. Alexandre Ibacka Dzabana.

Quelques heures après, il a été identifié par son avocat dans les locaux de la Centrale d’intelligence et de documentation, ex Direction générale de la surveillance du territoire. Les agents en service ont confirmé sa présence dans les locaux mais ont refusé à son avocat de voir et parler à son client. Les motifs de son arrestation ne sont pas connus, et son avocat n’a pas pu obtenir le motif de son incarcération. Nous sommes sans nouvelle directe de lui depuis ce matin et la situation est extrêmement préoccupante. Le Dr. Alexandre Ibacka Dzabana est âgé de 77 ans et a des antécédents de santé incompatibles avec une détention quelle qu’elle soit.

Ces faits illustrent malheureusement la détérioration très préoccupante de la situation des acteurs de la Société civile et des défenseurs des droits humains en République du Congo. Eu égard à ce qui précède, nos organisations :

  1. Dénoncent cette arrestation illégale ;
  2. Dénoncent la détention arbitraire de M. Alexandre Ibacka Dzabana ;
  3. Exigent que son avocat ait accès à son client sans condition ;
  4. Exigent la libération immédiate et sans condition aucune de M. Alexandre Ibacka Dzabana ;
  5. Exigent que les autorités politiques, administratives et judiciaires se saisissent du dossier et mettent en place une enquête ; et,
  6. Rappellent que le rôle des autorités congolaises est de protéger et de garantir la sécurité des défenseurs des droits humains dont les actions sont pacifiques en particulier en cette période électorale.

Espérant vous voir imprégnés de cette situation, nous vous prions d’agréer, Excellences, Honorables, Mesdames, Messieurs les représentants de l’Etat de la République du Congo, l’expression de notre parfaite collaboration.

Ainsi fait à Brazzaville, Pointe-Noire, Paris, Lyon et Genève, le 11 mars 2021

Pour :

  • Agir ensemble pour les droits humains
  • Observatoire Congolais des Droits de l’Homme - OCDH
  • Tournons La Page
  • Plateforme des ONG des droits humains et de la démocratie
  • ACAT-France
  • FIDH (Fédération internationale pour les droits humains), dans le cadre de l’Observatoire pour la Protection des Défenseurs des Droits de l’Homme
  • OMCT (Organisation mondiale contre la torture), dans le cadre de l’Observatoire pour la Protection des Défenseurs des Droits de l’Homme
  • Collectif Sassoufit

Contacts : Trésor Nzila (Observatoire Congolais des Droits de l’Homme): ocdh.brazza@ocdh-brazza.org +242 05 533 0763 ; Thibaud Kurtz (Agir ensemble pour les droits humains) : agir-ensemble@aedh.org ; t.kurtz@aedh.org

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités et alertes