Covid-19: Notre engagement contre la torture continue : + d'infos sur nos réseaux sociaux
Russie
01.06.01
Interventions urgentes

Russie: Arrestation et détention arbitraire de Dik Altemirov

APPEL URGENT - L'OBSERVATOIRE

RUS 001/0106/OBS 047
Arrestation et détention arbitraire
Fédération de Russie
1er juin 2001

L'Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l'Homme, programme conjoint de la FIDH et de l'OMCT, vous prie d'intervenir d'urgence à propos de la situation suivante en Russie.

Description des faits :

L'Observatoire a été informé par Memorial, Organisation russe de défense des droits de l'Homme de l'arrestation et de la détention par les forces fédérales russes de Dik Altemirov, défenseur des droits de l'Homme, à Grozny le 24 mai 2001. Il est accusé de participer à des groupes armés illégaux et d'être en contact avec des dirigeants "extrémistes". Aucune information sur son lieu de détention n'a été communiquée.

Dik Altemirov est connu pour son engagement en faveur du respect des droits de l'Homme et du droit à l'autodétermination du peuple tchétchène par des moyens pacifiques. Après avoir occupé différentes positions officielles, il a été, lors de la première guerre de Tchétchénie en 1994-1996, Président de l'Assemblée des partis politiques et organisations sociales tchétchènes. En 1996-1997, il a apporté son aide à la mission d'assistance de l'OSCE à Grozny. Il s'est régulièrement opposé, entre 1997
et 1999, aux " wahhabites ", partisans d'une interprétation fondamentaliste de l'Islam, ainsi qu'aux groupes armés qui agissaient sous couvert de cette idéologie. Enfin, depuis le début du second conflit dans la région, il est en contact régulier avec des organisations de défense des droits de l'Homme, et en particulier avec Memorial.

L'Observatoire considère que l'arrestation de Dik Altemirov est liée à ses activités en faveur du respect des droits de l'Homme et témoigne de sa préoccupation pour son intégrité physique et psychologique.

Actions demandées :

Merci d'écrire aux autorités russes, afin de leur demander :

i. de procéder à la libération immédiate de M. Dik Altemirov, arbitrairement détenu ;

ii. de veiller à ce que la Procurature et le bureau de Viktor Kalamanov, représentant spécial du Président de la Fédération de Russie, chargé d'assurer l'exercice des droits de l'homme et des droits et libertés civiles dans la République Tchéthène, mènent une enquête sur les motifs et les conditions de l'arrestation et de la détention de Dik Altemirov ;

iii. de se conformer aux dispositions de la déclaration adoptée par l'Assemblée générale des Nations unies le 9 décembre 1998 " sur le droit et la responsabilité des individus, groupes et organes de la société de promouvoir et protéger les droits de l'Homme et les libertés fondamentales universellement reconnus " et plus particulièrement à son article 1° qui dispose que " chacun a le droit, individuellement ou en association avec d'autres, de promouvoir la protection et la réalisation des droits de l'Homme et des libertés fondamentales aux niveaux national et international " ;

iv. de se conformer plus généralement aux dispositions de la Déclaration universelle des droits de l'Homme et instruments régionaux et internationaux relatifs aux droits de l'Homme qui lient la Fédération de Russie.

Adresses:

H.E. Vladimir V. Putin, President of Russian Federation
E-mail :webmaster@gov.ru
E-mail : prespr@gov.ru
E-mail : president@gov.ru

President of The Council of Federation
E-mail : akdi@akdi.ru

State Duma
E-mail : www@duma.ru


Paris - Genève, le 1er juin 2001

Merci de bien vouloir informer l'Observatoire de toutes actions entreprises en indiquant le code de cet appel.

L'Observatoire, programme de la FIDH et de l'OMCT, a vocation à protéger les défenseurs des droits de l'Homme victimes de violations et à leur apporter une aide aussi concrète que possible. L'Observatoire a été lauréat 1998 du prix des Droits de l'Homme de la République Française.

Pour contacter l'Observatoire, appeler La Ligne d'Urgence :
E-mail : observatoire@iprolink.ch

Tel et fax FIDH 33 (0) 1 43 55 20 11 / 01 43 55 18 80
Tel et fax OMCT + 4122 809 49 39 / 41 22 809 49 29
Inscrivez-vous

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités et alertes