Alerte: Notre rapport annuel interactif est en ligne. Consultez-le ici!
Burundi
02.12.20
Rapports

Burundi : les hommes sont aussi la cible de violences sexuelles

Fidele Ndayirukiye 01

Des milliers de Burundais ont cherché refuge à l'étranger en 2015, au milieu des violences entourant le troisième mandat du président Pierre Nkurunziza. Fidèle *fait partie de ces exilés. Un an plus tard, alors que son employeur le pousse à reprendre son travail, il décide de rentrer chez lui.

Alors qu'il passe par Kayanza, une province du nord du pays, des hommes en civil arrêtent son bus, se dirigent directement vers lui et lui ordonnent de les suivre. Le bus repart et les hommes se mettent à le battre. Ils lui administrent une piqûre qui lui fait perdre connaissance. Quand il revient à lui c’est la nuit, il est dans une maison sombre, et ressent de fortes douleurs dans tout le corps. Il a été violé. Les hommes reviennent et le battent à nouveau, puis lui font une autre injection. Fidèle se réveille le lendemain au même endroit où il avait été enlevé.


Fidèle n’a d’autre choix que de se réfugier de nouveau à l’étranger. Les soins médicaux aident à soulager la douleur, mais il souffre toujours de vertiges qui l'empêchent parfois de travailler. Il attribue ces symptômes aux injections que ses bourreaux lui ont administrées.


Mais le pire, c'est le souvenir de la violence sexuelle. En tant qu’homme, c’est ce qu’il n’arrive pas à surmonter. Quatre ans après les faits, Fidèle souffre d’un sentiment de honte qui le paralyse et l'empêche d'interagir avec les autres. Son seul espoir est qu'un jour il pourra obtenir justice et que ceux qui ont détruit sa vie seront punis.

* Prénom fictif

*** Plus d’information sur les survivant-e-s de viol au Burundi

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières actualités et alertes